1000443_10200396461568717_1306726341_nVincent Léonie

"Beaucoup me disent qu'il faut un nouveau souffle...
Quelques uns disent que ce n'est pas le moment... qu'il me faut attendre encore un peu... que j'ai le temps à 39 ans... et que plus expérimenté que moi serait un meilleur choix.
Mais, avons nous encore le temps ? Je ne crois pas.
Je crois fermement qu'il faut que ça bouge, qu'il faut du renouveau, du vrai.

La génération qui me précède reste sur une motivation désabusée, voire usée ;
La génération qui me suit n'y croit plus à cause de promesses qui ne sont jamais tenues.

Enfin, une génération entière se désespère, et cette génération, c'est la mienne !
Si l'on pense que la femme ou l'homme providentiel arrivera et changera la donne, alors nous avons déjà abdiqué.
J'en ai assez des calculs, des estimations, des arrangements, en un mot : de l'immobilisme.
J'en ai assez de voir que ce sont ceux qui œuvrent qui sont toujours remerciés d'une tape dans le dos en leur disant : "la prochaine fois".
Je ne veux pas tracer ma route ; je souhaite que nous dessinions la nôtre !
Il est temps, je pense, de prendre nos responsabilités, au risque que ça ne plaise pas aux tenants actuels.

Parce que l'avenir ne s'écrit pas avec une plume usée : ouvrons une nouvelle page, prenons une nouvelle plume, et osons écrire une nouvelle histoire.Beaucoup me disent qu'il faut un nouveau souffle...
Quelques uns disent que ce n'est pas le moment... qu'il me faut attendre encore un peu... que j'ai le temps à 39 ans... et que plus expérimenté que moi serait un meilleur choix.
Mais, avons nous encore le temps ? Je ne crois pas.
Je crois fermement qu'il faut que ça bouge, qu'il faut du renouveau, du vrai.

La génération qui me précède reste sur une motivation désabusée, voire usée ;
La génération qui me suit n'y croit plus à cause de promesses qui ne sont jamais tenues.

Enfin, une génération entière se désespère, et cette génération, c'est la mienne !
Si l'on pense que la femme ou l'homme providentiel arrivera et changera la donne, alors nous avons déjà abdiqué.
J'en ai assez des calculs, des estimations, des arrangements, en un mot : de l'immobilisme.
J'en ai assez de voir que ce sont ceux qui œuvrent qui sont toujours remerciés d'une tape dans le dos en leur disant : "la prochaine fois".
Je ne veux pas tracer ma route ; je souhaite que nous dessinions la nôtre !
Il est temps, je pense, de prendre nos responsabilités, au risque que ça ne plaise pas aux tenants actuels.

Parce que l'avenir ne s'écrit pas avec une plume usée : ouvrons une nouvelle page, prenons une nouvelle plume, et osons écrire une nouvelle histoire."

Je soutiens Vincent et je considère qu'il est le plus LEGITIME à représenter notre mouvement plutôt qu'une tête de liste imposée au nom d'une soi disante notoriété auprès d'une minorité du monde des Affaires !

Parce que ton combat qui est le mien est légitime, parce que ton énergie et tes convictions sont profondes, ton envie est entière et dictée par les différentes rencontres des réunions de l'Association et parce que non tu ne cherches pas la gloire pour la gloire, une place pour briller !

Alors avec toi tu le sais et pas besoin de grands discours, grandes déclarations tout simplement parce qu'il y a des choses qui ne se disent pas, ne s'expliquent pas mais se vivent et se ressentent !